Excursions

Un grand nombre de sentiers différents et charmants vous guideront à travers la nature sauvage de la Sardaigne, vous emmenant du sommet de montagnes jusqu’à la côte et vice versa. Vous devriez définitivement décourvir le “Deep Blue” – un itiniéraire de 40km le long de la côte avec des vue à couper le souffle sur la mer et des falaises hautes de 20 mètres.

 

Le ravin de Gorroppu (Urzulei)

Le ravin de Gorroppu offre l’une des vues les plus impressionnantes et attachantes de l’île. Les murs de Codula Orbisi et le ravin de Gorroppu, les montagnes de la Supramonte d’Orgosolo et le Nuraghe Mereu et le Presenthu Tolu forment un réel amphithéâtre naturel qui est divisé par les eaux de la rivière Flumineddu. Une fois que vous avez atteint la vallée, vous pouvez admirer les célèbres lacs magnifique et les murs de pierres irréguliers du ravin, qui ont été formé par les courants rapides et continus des eaux. Grottes, chutes d’eau, à partir des rivières gonflées des eaux de pluie, petits lacs et rochers gigantesques créent un paysage surréaliste. Au dernier des nombreux petits lacs, en face du surplomb et dans l’amphithéâtre, vous pouvez laisser vos yeux se promener sur une scène couverte d’essences méditerranéennes, de fleurs et plantes endémiques et vous pouvez apercevoir des aigles et des mouflons parcourir la nature sauvage. Si vous êtes intéressé par une exploration de la région par vous-même, par exemple pour découvrir les blaireaux qui vivent dans le ravin, il est obligatoire de prendre un véhicule tout terrain.

 

Les grottes de Su Marmuri (Ulassai)

Les grottes de Su Marmuri en Ulassai sont une caverne sous la roche calcaire, longue de 900 mètres et à 890 mètres en dessous du niveau de la mer. Vous y avez accès par une immense et imposante entrée qui repose à 34 mètres de profondeur et ouvre vers un escalier de 199 marches. Ces escaliers emmènent à une caverne avec des plafonds bas qui forment le début du sentier. L’apparence majestueuse de cette grotte est impressionnante et effrayante en même temps. Sur un long morceau du sentier, il n’y a aucune lumière naturelle, le reste du sentier est éclairé. La grotte est caractérisée par des myriades de réservoirs qui sont souvent pleins à ras bord d’eau, de gigantesques stalactites et stalagmites, de formations intéressantes et de cactus de roches, de chambres naturelles qui ont étonnamment parfois de hauts plafonds. Ces conditions favorisent le développement de colonies de scarabées et de chauve-souris. La nature dans cette région est riche de sources, chutes d’eau, plateaux et bois méditerranéens.

 

Scala San Giorgio (Osini)

Caché entre les montagnes et les alentours d’Osini, se trouvent les escaliers de San Giorgio, une formation de différentes coupes de roche calcaire où les anciens habitants du village ont fait un passage pour atteindre l’autre côté de la montagne. Le nom a été choisi en l’honneur de San Giorgio, qui selon la légende, a coupé la montagne pour passer à travers. Un long escalier fait de rochers surplombe une coupe profonde de 100 mètres et va jusqu’au sommer, où il est possible de voir toute la vallée du Pardu. La présence de roches karstiques, de bois, d’orchidées, de nuraghe, de grottes et d’oliviers rendent l’endroit spécial.